mercredi 8 octobre 2008

Le premier contact entre le tuteur à distance et son tutoré. Par Jacques Rodet


Si le premier contact entre le tuteur et le tutoré n'a que peu avoir avec des "Rencontres du troisième type", il est pour autant primordial pour ces deux acteurs.

De manière courante, il est admis que celui-ci doit être à l’initiative du tuteur. La proactivité du tuteur étant assimilable, ici, à l’accueil du tutoré dans le dispositif de formation.


Primordial pour le tuteur, car c’est lors de ce premier entretien qu’il va pouvoir se faire une idée plus précise du tutoré, de ses attentes, de ses appréhensions, de ses connaissances préalables tant sur le contenu du cours que sur la gestion de son apprentissage, de ses difficultés potentielles. C’est également lors de cette rencontre que le tuteur va dresser le cadre et le style de la relation tutorale.

Primordial pour le tutoré, car comme pour tout parcours, la formation doit être scandée par des évènements à portée symbolique. C’est lors de ce premier entretien avec son tuteur, qu’il va entrer concrètement dans son parcours d’apprentissage, que le top départ est donné. Le tutoré va pouvoir aussi se rendre compte de ce que le tuteur peut lui apporter et obtenir les clarifications qui lui sont nécessaires pour s’engager pleinement dans sa formation.

Je vous propose ci-dessous, une trame que j’utilise assez régulièrement lors du premier entretien individuel que j’ai avec un tutoré à distance.

1. Se présenter personnellement et professionnellement ;
2. S’enquérir de la disponibilité du tutoré pour poursuivre l’entretien ;
3. Lui demander s’il a eu accès aux ressources du cours et s’il les a consultées.
4. Si non, il est préférable de l’inviter à le faire et de reporter la conversation à une date ultérieure ;
5. Si oui, lui demander de vous faire part de ses premières impressions ;
6. S’informer de ses antécédents en formation à distance ;
7. Si le tutoré en est à sa première expérience de FOAD, l’informer du fonctionnement général de la formation à distance ;
8. Aider le tutoré à faire les liens entre les objectifs qu’il poursuit et ceux déterminés par le cours ;
9. Se renseigner sur ses acquis dans la matière ;
10. S’informer du temps qu’il pourra y consacrer ;
11. Expliquer son rôle de tuteur, ceux des autres personnes ressources et identifier les aides et services disponibles ;
12. Convenir des modalités de contacts futurs
13. Indiquer, s’il y a lieu, les modifications apportées au cours ;
14. Clarifier les consignes des travaux ;
15. Etablir un calendrier (remise des travaux, bilans d’étapes, etc.) ;
16. Rappeler votre disponibilité et votre intérêt à l’aider.

Durant tout l'entretien, il est nécessaire pour le tuteur d'adopter une écoute active qui lui permettra d'entendre entre les mots. Il est opportun d'utiliser la reformulation pour s'assurer d'avoir bien compris le tutoré et pour lui donner l'occasion d'aller plus loin dans son expression.

Le premier entretien peut se dérouler selon diverses modalités médiatiques mais il est préférable que la communication soit synchrone et orale. Sa durée doit être suffisamment longue pour traiter la totalité des questions du tutoré et transmettre les informations nécessaires à son apprentissage.


Image dans son contexte original, sur la page www.dvdrama.com/news-23151-rencontres-du-troi...

Enregistrer un commentaire