lundi 10 novembre 2014

Les processus liés aux activités du tuteur selon Aina Lekira Rasoavelonirina


Dans sa thèse "Rendre compte des effets des interventions tutorales à travers une approche orientée indicateurs" Aina Lekira Rasoavelonirina propose la modélisation suivante des processus liés aux activités du tuteur.



L'intérêt de cette modélisation est qu'elle distingue les actions en direction des apprenants mais également celles que le tuteur, dans une démarche réflexive et métacognitive, doit réaliser sur lui-même. 

Deux remarques.

D'une part, le process en direction de l'apprenant, laisse à penser que le tuteur n'est d'abord qu'en observation. Il me semble que cette observation doit être prise au sens large. Elle comprend donc également les sollicitations de l'apprenant en direction du tuteur. Par ailleurs, cette observation n'implique pas forcément un échange avec l'apprenant mais peut également comprendre l'analyse des traces de l'activité de l'apprenant déclenchant une intervention tutorale proactive.

D'autre part, il me semble essentiel que le tuteur amène l'apprenant à engager le même process métacognitif qu'il s'applique à lui-même : s'auto-observer, s'auto-évalauer, s'auto-réagir.

L'auto-observation est facilitée, par exemple, par la tenue d'un journal de formation. L'auto-évaluation de l'apprenant peut être facilitée par l'identification de ses objectifs personnels et un soutien méthodologique sur les techniques d'évaluation. L'auto-réaction, qui relève de l'ajustement de ses pratiques, peut être encouragée par une demande systématique à la suite des travaux d'identification des pistes d'amélioration que l'apprenant envisage pour traiter un même travail dans le futur.

Enregistrer un commentaire