jeudi 16 septembre 2010

Suivi à distance sur le Web des thèses en sciences médicales à Constantine. Par Badreddine Boussafsaf


Le constat
Au sein de la Faculté de Médecine de Constantine-Algérie, le suivi des thèses en sciences médicales n’est pas fait, dans la plupart des cas, par les directeurs de thèse. Le thésard se trouve, en général, abandonné à lui-même. Il n’arrive pas à progresser dans le travail de sa thèse. Vu le manque de formation en méthodologie de la recherche, les candidats travaillent d’une manière empirique. Ils ne savent pas exactement quelle est leur situation dans la problématique de réalisation d’une thèse.

L’ébauche d’une solution
Depuis 1990, un groupe de formateurs de l’unité de recherche en sciences médicales a organisé un ensemble d’ateliers sur la méthodologie de la recherche scientifique et technique. Ces ateliers faits en présentiel visaient à donner des rudiments de la méthode pour permettre à certains d’avoir le « déclic » pour avancer dans leur travail de thèse. Pour certains, la thèse a été soutenue et ils sont actuellement professeur chef d’unité ou Professeur médecin-chef au sein du centre hospitalier et universitaire Dr BENBADIS de Constantine. Cette formation est toujours assurée, jusqu’à aujourd’hui, sous-forme d’ateliers mensuels. Les bénéficiaires de cette formation représentent 15% de l’effectif total des maîtres-assistants. Seuls 5% ont pu soutenir leur thèse avec succès.

L’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication
Devant cette insuffisance du nombre de thésards ayant abouti, il fallait repenser ce mode de formation avec l’avènement du Web et des plates-formes du e-learning. Un suivi personnalisé devient nécessaire pour faire aboutir un thésard. La formation ouverte à distance tutorée s’avère très prometteuse.

En 2007, j’ai préparé un Master UTICEF pro 2 à Strasbourg-France. Cela m’a permis de mettre en place, donc, une formation à distance sur une plate-forme LMS du e-learning sur le Web. En temps que concepteur et coordinateur, J’ai mis en place une formation qui comporte 20 phases. Les thésards inscrits volontairement suivent à distance et en présentiel la formation. C’est le blended learning (formation mixte).

En tant que tuteur de la formation, j’assure le suivi personnalisé de chaque projet de thèse à travers la plate-forme. Une succession de situations problèmes concernant chaque phase est proposée aux participants. Deux chats sont organisés par semaine. Un chat obligatoire et un chat de permanence non obligatoire. Il y deux présentiels par mois de deux heures. Tout cela figure dans un diagramme d’activité.

Les paramètres de la population sont les suivants :
  • Le nombre d’inscrit est de : 12
  • L’état du suivi et de l’avancement des projets de thèses est comme suit : 4 sont à la phase 2, 5 à la phase 6, 2 à la phase 10, 1 à la phase16.
  • Les résultats préliminaires sont comme suit : 01 est en cours de soutenance, spécialité ophtalmologie, pour la fin 2010.
  • La répartition par sexe est la suivante : 9 femmes et 3 hommes.
  • L’âge varie entre 35 ans et 45 ans.
  • Le grade est celui de maître-assistant.
  • Les onze spécialités sont réparties de la manière suivante : anesthésie-réanimation, anatomie pathologique, biochimie 1, biochimie 2, chirurgie maxillo-faciale, dermatologie, histologie, chirurgie dentaire ODF, ophtalmologie, médecine interne, psychiatrie, réanimation médicale
  • Les dates d’inscription à la thèse au niveau de la Faculté de Médecine vont de 2000 à 2010.

Pr BOUSSAFSAF Badreddine, Professeur en anatomie humaine.
Responsable de la formation à distance à la faculté de Médecine de Constantine. Algérie
Titulaire du Master UTICEF Pro 2-Strasbourg-France.

Enregistrer un commentaire