lundi 3 janvier 2011

Quelques chiffres pour la quantification du tutorat à distance


Texte extrait de Rodet, J. (2010) Propositions pour l'ingénierie tutorale. Revue Tutorales, n°7. pdf

Nos observations de différents systèmes tutoraux, essentiellement en milieu universitaire, nous amènent à avancer quelques chiffres qui restent néanmoins à réinterpréter pour chaque dispositif de formation.

Le premier contact, lorsqu'il est mené de manière individuelle et de manière synchrone nécessite de 15 à 60 minutes par apprenant. S'il fait l'objet d'une rencontre synchrone avec un groupe d'apprenants d'une vingtaine de personnes, sa durée peut se situer de 1 à 3 heures.

La quantification de l'animation d'un forum (lancement, réponses, relances, production de synthèse) dépend fortement de la participation des apprenants. A titre d'exemple, un forum réunissant une trentaine de participants, se déroulant sur une semaine, aboutissant à la publication d'une trentaine de contributions et d'une centaine de commentaires demande de 2 à 4 heures d'interventions de la part du tuteur.


La rédaction de messages proactifs peut être largement facilitée par la production de modèles dès la phase de conception, mais ceux-ci nécessitent fréquemment des adaptations qui demandent de 3 à 10 minutes.

La rédaction d'un message réactif nécessite, selon la complexité de la demande, des temps très différents. Il semble néanmoins raisonnable de fixer leur durée de 5 à 15 minutes.


L'animation d'une séance synchrone telle qu'une classe virtuelle demande un temps d'intervention du tuteur égal à celle de la durée de la séance multipliée par un 1,5 à 2 afin de prendre en compte les tâches de préparation et de bilan.


La production d'une rétroaction à une production d'un apprenant est corrélée au volume de celle-ci. Elle peut être très courte et largement préparée en amont dans le cas d'un QCM, mais beaucoup plus longue dans le cas d'un mémoire. Il est à noter que cette tâche d'évaluation est souvent, tant en présentiel qu'à distance sous-estimée voire non prise en compte pour la détermination du temps de travail du tuteur. Le temps de lecture peut être estimé de 1 à 3 minutes par page, la prise de notes préparatoires de la rédaction de 50 à 100% du temps de lecture, la rédaction de la rétroaction de 15 à 30 minutes par page rédigée.

Illustration : Arman, L'heure de tous

Enregistrer un commentaire