mercredi 11 février 2009

Deux exemples de rémunération d'une tutrice à distance



Suite à l'appel lancé il y a quelques jours, une tutrice, participante de t@d de la première heure, m'a communiqué les informations suivantes. Il en ressort que le tarif appliqué correspond environ à celui d'une heure équivalent TD en université et à une rémunération moyenne pour un formateur.

Tutrice en Angleterre

  • Rémunération : 280£ net par groupe tutoré + un forfait de 60£ de frais de connexion (quel que soit le nombre de groupes tutorés)
  • Type de tutorat : préparer et animer 5 séances de travail en audio-synchrone de 1h15 chaque. Il fallait également corriger pour chaque étudiant une production écrite.
  • Durée : 10h en tout par groupe (animation + suivi)
  • Taille du groupe : de 8 à 12 étudiants
  • Commentaire : généralement, je tutorais deux groupes sur ce dispositif qui avait pour objectif de réactiver l’oral chez les étudiants de français de niveau intermédiaire en vue de l’examen. Ce dispositif intervenait en septembre et l’examen était en octobre. Avec le change actuel de la livre, cela représente environ 32 euros de l’heure. Il faut voir que la livre sterling a considérablement chuté ces derniers temps. A l’époque (2005-2006), cela représentait plutôt une quarantaine d’euros.

Tutrice en France

  • Rémunération : 44bruts par heure de tutorat
  • Type de tutorat : encadrer les travaux des stagiaires (formateurs de CFA) dans un dispositif entièrement distant pour ma partie et qui représentait 14h de travail côté stagiaire étalé sur 3 à 4 semaines.
  • Durée : on me compte 4h de tutorat par stagiaire + 2h forfaitaires pour le suivi dans la plate-forme et les échanges par mail hors correction des travaux
  • Taille des groupes : c’est très variable, mais en général, une moyenne de 5 à 7
  • Commentaire : sur ce dispositif, j’avais comptabilisé mon temps de travail de tutrice. Le résultat a abouti à l’ajout de 2h forfaitaires pour le suivi sur la plate-forme.


Enregistrer un commentaire