lundi 9 février 2009

L'université et les TIC. Chronique d'une innovation annoncée


Geneviève Jacquinot-Delaunay et Elisabeth Fichez ont coordonné un ouvrage collectif qui passionnera tous ceux qui s'intéressent à la manière dont les TIC ont été impulsées et expérimentées à l'université.

Bien évidemment, je vous conseille plus particulièrement la lecture du chapitre consacré au tutorat : Accompagner les apprentissages : le tutorat "pièce maîtresse et parent pauvre" des dispositifs de formation médiatisés signé par Geneviève Jacquinot-Delaunay. Cela a été pour moi un plaisir de revisiter, à plusieurs années de distance, quelques notions fondamentales développées par Geneviève, qui m'ont aidé à structurer ma réflexion sur le tutorat à distance. Au-delà du plaisir, la lecture de cet ouvrage a été une nouvelle occasion pour moi de distinguer l'apport de mes maîtres et de mieux comprendre comment ils m'ont permis de construire mes différences. « La gratitude, c’est reconnaître ce que l’on vous a donné et c’est en même temps ce qui vous permet de définir et de trouver vos différences. Et vous êtes toujours différents. On n’a jamais fini de faire ce tri là, entre ce que vont m’apporter mes maîtres, mes collègues, mes élèves, mes patients et ce que je suis, moi, et ce que je pense. » Max Pagès.

Quelques extraits du chapitre consacré au tutorat
  • "[...] le tutorat : "pièce maîtresse" du processus d'apprentissage, notamment dans une perspective constructiviste qui privilégie l'autonomisation de l'étudiant, mais "parent pauvre" et ceci doublement : parce qu'il est plus souvent évoqué (comme une nécessité) qu'organisé (comme ingénierie) et parce qu'il est financièrement généralement sous-évalué." (p.182)
  • "[...] elles [les fonctions tutorales] sont souvent perçues ou présentées, notamment dans le contexte actuel des formations à distance, comme des "services rendus", souvent dévalorisés par rapport à la noble fonction enseignante et sont d'ailleurs la plupart du temps déléguées à plus humble que soi : pièce maîtresse et pourtant parent pauvre." (p.182)
  • "[...] les modalités et les conditions de soutien tutoral, les fonctions tutorales doivent être intégrées, dès l'origine, à la construction du dispositif de formation, et pensées en rapport avec les autres composantes par référence explicite à une certaine conception de la formation, au type d'apprentissage et d'apprenants, au type d'enseignement et au type de support technologique disponible." (p.185)
  • "[...] étudier les fonctions tutorales, les statuts (et la rémunération) des tuteurs, leur place dans le dispositif pédagogique, les lieux et les moments de leur intervention, les médias mis à leur disposition, leurs modes de relation aux enseignants non tuteurs et aux étudiants, leur préparation, voire la formation à leur métier, c'est analyser le coeur du processus enseigner/apprendre et le système de formation qui le rend possible [...]" (p.189)
  • "Les plus grosses difficultés rencontrées - et prévisibles - dont témoignent les acteurs de ces différents types de dispositifs sont, pour les enseignants, d'assumer progressivement, sinon la perte, du moins le déplacement d'une partie de leur rôle, et cela, au bénéfice du glissement d'une fonction de transmission vers une plus grande prise en charge des conditions de l'apprentissage et de la nécessaire réorganisation qui en découle." (p.199)
  • "[...] le tuteur peut ainsi différemment "véhiculer les signes de sa présence" et percevoir celle de l'apprenant, selon les moments, les types et les supports d'intervention." (p.213)
  • "Comment calculer le coût d'un tutorat à l'université où cette fonction n'existe pas statutairement ? [...] la plupart du temps, au prix d'une sous-valorisation de leur [celle des différents tuteurs] contributions respectives." (p.216)
Présentation de l'éditeur

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) constituent-elles un levier pour l'innovation dans l'enseignement supérieur et, si oui, à quelles conditions ? C'est à cette question que tente de répondre cet ouvrage qui porte sur un cas concret, en l'occurrence un dispositif de formation universitaire scientifique, orienté vers l'usage progressif de supports technologiques au service de l'autonomisation des étudiants et de leur familiarisation aux environnements numériques. S'opposant aux discours désabusés aussi bien qu'aux envolées prospectives - d'où l'idée d'innovation " annoncée " - il aide à comprendre le temps long de l'innovation à travers l'analyse d'un projet qui émerge, s'élabore, bifurque, change d'appellation, travaillant modestement, mais avec constance, la réalité dans laquelle il s'inscrit. Il rend compte, à travers des éclairages théoriques et disciplinaires complémentaires portés sur le même objet, de la difficile intégration de l'innovation sur le terrain. Introduire les TIC pour faire évoluer les pratiques pédagogiques, cela entraîne en effet des modifications au niveau de l'ensemble du système universitaire. A l'heure où l'on s'interroge sur l'avenir de l'université à l'ère du numérique, il est urgent d'analyser les processus permettant de comprendre à quelles conditions ce futur serait possible... voire souhaitable.

Geneviève Jacquinot-Delaunay

Professeur émérite en sciences de l'éducation à l'Université de Paris 8-Vincennes à Saint-Denis, elle a toujours mené enseignements et recherches, en France et dans un cadre international, sur les environnements médiatiques au service de l'éducation, dans une perspective résolument non techniciste. Elle a écrit plusieurs ouvrages et de nombreux articles traduits en plusieurs langues et participé à un grand nombre d'expérimentations pédagogiques en France comme à l'étranger, ce qui motive ses récentes recherches sur le statut épistémologique de la recherche " en " innovation.

Élisabeth Fichez

Professeur émérite en sciences de l'information et de la communication à l'Université Lille 3, elle est engagée depuis une dizaine d'années dans des recherches concernant la numérisation de l'enseignement supérieur français, ainsi que plus récemment, étranger. A travers diverses opérations de terrain, ses thématiques d'étude portent sur l'innovation pédagogique et les changements organisationnels, les pratiques collaboratives d'apprentissage avec Internet, la co-élaboration des dispositifs de formation et l'évolution corrélative de la notion d'usage.

Sommaire du livre
  • Préface de Fabienne Thibault
  • Introduction. Geneviève Jacquinot-Delaunay
  • Si C@pusSciences m'était conté. Claire Cazes
  • L'enseignement supérieur est-il contraint d'innover ? Eléments d'analyse. Elisabeth Fichez
  • Du PCSM à C@pusSciences : le pilotage politique aux risques des TICE. Laurent Petit
  • Produire et diffuser : l'éditorialisation en questions. Yolande Combès
  • Des ressources pédagogiques aux usages : vers l'autonomisation de l'étudiant ? Marie-José Barbot et Geneviève Jacquinot-Delaunay
  • Accompagner les apprentissages : le tutorat "pièce maîtresse et parent pauvre" des dispositifs de formation médiatisés. Geneviève Jacquinot-Delaunay
  • L'intégration des TICE dans l'institution universitaire : de l'infiltration à l'innovation ? Geneviève Jacquinot-Delaunay
  • Conclusion. Retour sur l'innovation. Geneviève Jacquinot-Delaunay
_____________________

Broché: 320 pages
Editeur : De Boeck (1 octobre 2008)
Collection : Perspectives en Education & Formation
Langue : Français
ISBN-10: 2804159116
ISBN-13: 978-2804159115

Enregistrer un commentaire