mardi 28 avril 2009

Nouveautés dans la base documentaire


Ci-dessous, les dernières entrées de la base documentaire de t@d qui répertorie 158 documents à ce jour.

Pour retrouver un texte sur son site d’origine, faites une requête dans un moteur de recherche à partir du titre et/ou de l’auteur. Dans Google, utilisez les guillemets qui permettent de faire une recherche précise sur l’expression qu’ils encadrent.



Entre scénario d’apprentissage et scénario d’encadrement : quel impact sur les apprentissages réalisés en groupe de discussion asynchrone ?


Sandrine Decamps, Christian Depover, Bruno De Lièvre, Gaëtan Temperman

La recherche présentée dans cet article a pour objectif d’analyser l’impact du scénario d’apprentissage et du scénario d’encadrement sur la qualité des apprentissages réalisés par des étudiants universitaires investis dans des activités collaboratives supportées par un outil de communication asynchrone (le forum). L’expérimentation mise en place devait répondre aux questions suivantes : Le fait d’encadrer un groupe d’apprenants selon une modalité d’intervention tutorale proactive entraîne-t-il des résultats globalement supérieurs à la modalité réactive (effet du scénario d’encadrement) ? Cette modalité d’encadrement proactive se révèle-t-elle plus efficace sur un type particulier d’activité (effet croisé du scénario d’encadrement et du scénario pédagogique) ? Les résultats de cette recherche montrent que globalement, la modalité proactive n’engendre pas de meilleures performances par rapport à la modalité réactive. A fortiori, les faibles performances d’un des deux groupes ayant bénéficié d’un tutorat proactif semblent indiquer que ce sont les caractéristiques des équipes impliquées dans un type d’activité qui constitueraient le facteur le plus déterminant.

Année : 2008

Mots clés : dispositif de formation à distance, tutorat, outil de communication asynchrone, apprentissage collaboratif, scénario pédagogique, styles d’apprentissage.


Blended learning et tutorat

Demos

Enquête auprès des responsables de formation et e-learning de 30 entreprises du CAC 40.

Année : 2009


L’encadrement en formation à distance. Le point de vue de l’apprenant

Magalie Morel, Bastien Sasseville

Dans le cadre des travaux du Groupe interinstitutionnel de recherche en formation à distance (GIREFAD) sur l’analyse des pratiques d’encadrement en formation à distance, nous présentons les résultats de l’analyse d’entrevues d’étudiants en formation à distance aux ordres secondaire et collégial. Les résultats nous apprennent qu’ils entretiennent une relation fonctionnelle avec le dispositif d’encadrement. En effet, la plupart ne sollicite un des aspects du dispositif qu’au moment où se fait sentir un besoin. À ce moment, le dispositif, bien que conçu pour susciter l’engagement et la persévérance, ne peut offrir son plein potentiel. En conclusion, nous proposons des éléments propres à nourrir un renouvellement des pratiques d’encadrement en FAD.

Année : 2008

Mots clés : formation à distance, socioconstructivisme, encadrement, dispositive, niveau secondaire, niveau collégial, entrevues, besoins, motivation


Le tutorat dans la formation à distance. A la recherche d’un modèle adéquat pour une réalité complexe

Frédérique Wion, Pierre Gagné

Les analyses du tutorat centrées sur les relations entre acteurs pédagogiques (tuteurs, étudiants et concepteurs d’établissements offrant des cours à distance) considèrent peu les conditions de travail des personnes tutrices, notamment leurs relations avec l’établissement et les pairs. Cet article propose un modèle d’approche systémique qui conçoit l’activité de travail de la personne tutrice comme le résultat de compromis réalisés en réponse à des pressions ou des contraintes en provenance des pôles « système », « soi », « autres semblables à soi », et « personne à qui s’adresse le service ». Une analyse d’entrevues avec quatre personnes tutrices montre que le modèle permet une interprétation de leur activité, où les interactions pédagogiques prennent place dans un contexte de tensions qui touchent bien d’autres dimensions et intérêts que ceux de la pédagogie.Mots-clés : soutien à l’apprentissage, tutorat, relations de service, ergonomie.

Année : 2008

Mots clés : soutien à l’apprentissage, tutorat, relations de service, ergonomie.


Facilitateur, coach, accompagnateur, formateur… Quelles différences ? Premiers éléments d’une étude sur les métiers

Bernard Blandin

Cette contribution présente un travail de recherche en courssur les métiers de la formation, et détaille quelques résultats concernant le segment des métiers de l’accompagnement, et plus particulièrement ceux concernant l’accompagnement de l’autoformation.

Année : 2006


Suivre un stage à distance : la dimension symbolique ?

Nicole Cortesi-Grou

Le stage long est une initiation au métier et une mise à l’épreuve qui engage différents niveaux de la personnalité. Il suscite de profonds changements et assure la transition entre deux mondes, le scolaire et le professionnel, comme le font les rituels de passage. Un canevas de suivi à distance valorise, parallèlement à l’introduction au métier, les transitions sociale et psychique. Une exploitation expérientielle du stage, associant les notions de situations pédagogiques, de formation clinique et d’étayages pédagogiques, favorise le mouvement de décentrage sur quoi se jouent les bases de l’étape suivante. Elle marque la reconnaissance de l’accès à un statut nouveau. Dans ce processus, les TICE (Technologies de l’Information et de la Communication dans l’Enseignement) représentent un atout pédagogique important.

Année : 2008

Mots clés : Symbolique, décentrage, suivi à distance, expérientielle, formation clinique, situations pédagogiques, conversations pédagogiques.


L’impact du tutorat sur les performances des étudiants. Effet de cinq modalités d’intervention tutorale sur les performances d’étudiants engagés dans un travail collectif asynchrone

Jean-Jacques Quintin

Cet article présente les résultats d’une recherche expérimentale dont le but est de cerner les effets, sur les performances des étudiants, de l’application de cinq modalités d’intervention tutorale (MiT) : proactive non ciblée, proactive ciblée sur une composante de l’intervention -socio-affective, pédagogique ou organisationnelle-, et réactive. Les étudiants, au nombre de 105, inscrits en deuxième année universitaire en Psychologie et Sciences de l’Education, ont suivi une formation en groupe restreint (trois étudiants par équipe) via un forum de discussion. Sept tuteurs ont été mobilisés pour appliquer les différentes MiT, chacun prenant en charge cinq équipes. L’expérimentation indique, entre autres résultats, que les étudiants qui ont été suivis selon une modalité proactive ciblée sur des interventions socio-affectives progressent significativement plus que ceux qui ont été encadrés selon une MiT réactive (groupe témoin).

Année : 2007

Mots clés : Tutorat, formation en ligne, forum de discussion, groupe restreint, expérimentation, proactif, réactif, soutien socio-affectif, encadrement pédagogique, supportorganisationnel.


Formations hybrides et interactions en ligne du point de vue de l’enseignant : pratiques, représentations, évolutions

Christian Degache et Elke Nissen

La question n’est plus seulement de savoir comment accéder aux ressources, ni de préciser à quelle fin intégrer ponctuellement telle ressource, mais surtout de déterminer par quelle médiation humaine on va aider à leur utilisation. Autrement dit, vu que l’enseignant est devenu joignable –presque– à tout moment : comment peut-on le solliciter et à quelles fins ? Avec quelles attentes ? Dans quelles limites et selon quelles règles (dans quelle langue, avec quelle exigence de correction, à titre individuel ou au nom du groupe…) ? À notre sens, chercher des réponses à ces questions revient à considérer que l’interaction en ligne (par courriel, message instantané, forum, etc.) fait partie de la formation.

Année : 2007


Apports de la conception et de l’animation de tâches en ligne à la formation de futurs enseignants de FLE

Pierre Louay Salam

La recherche présentée dans cet article a été influencée par deux constats : le premier en rapport avec l’évolution des fonctions de l’enseignant dans les dispositifs de formations ouvertes et à distance et le second de l’identification de la nécessité de former les étudiants en même temps aux nouvelles fonctions et aux difficultés spécifiques à cet univers. Pour mieux répondre à ce besoin, nous avons analysé les fonctions des étudiants dans le projet Le français en 1ère ligne où ils devaient concevoir des tâches en direction d’apprenants éloignés et les tutorer. Après une présentation de notre cadre théorique, de nos questionnements et du contexte des échanges, nous analyserons les fonctions des étudiants dans le projet. Nous conclurons par la présentation des apports de ce genre de dispositif à la préparation des étudiants aux métiers d’enseignement du FLE. L’objectif final est de modéliser les facteurs d’efficacité de ce genre de projet dans la formation de formateurs. Notre démarche sera de type ethnographique, en croisant plusieurs données comme l’étude des échanges en ligne, l’observation des cours et l’analyse des entretiens réalisés avec les étudiants à la fin de la formation

Année : 2007

Mots clés : Echanges en ligne – didactique du FLE – formation de formateurs – tutorat – conception multimédia - FOAD – CMO – TIC


Dynamiser la communication pédagogique en ligne : aspects socio-affectifs de la fonction tutorale

Samira Drissi

L’introduction de la communication médiée par ordinateur dans le milieu éducatif a permis de générer de nouvelles pratiques. Parmi elles, est créé en 2002 le dispositif d’enseignement/apprentissage “le français en (première) ligne”1. Celui-ci consiste à mettre en relation des étudiants en Master Professionnel didactique du FLE avec des apprenants de français à l’étranger. Les étudiants français, apprentis professeurs, conçoivent des activités et accompagnent les apprenants distants dans la réalisation de ces activités via une plateforme de formation en ligne. C’est précisément de la cette relation à distance dont il sera question dans cette contribution. Nous étudierons en effet la médiation socio-affective entre tuteurs et apprenants en nous appuyant sur les productions discursives de chacun des acteurs du dispositif, tout en tenant compte des supports sur lesquels ces productions se sont manifestées. Enfin, nous croiserons cette étude avec une analyse des interactions contenues sur le forum.

Année : 2007

Mots clés : tuteur, interaction, relation socio-affective


Les enseignants de langue comme médiateurs entre deux cultures dans les interactions en ligne : le cas d’un échange franco-japonais

François Mangenot, Sachiko Tanaka

Analysant une expérience de trois mois qui a mis en relation via Internet, en mode essentiellement asynchrone, soixante étudiants japonais apprenant le français avec neuf étudiants de master 2 de FLE en France, cet article décrit le rôle joué par l’enseignante japonaise et par l’enseignant français (coordonnateurs du projet) pour que les échanges se déroulent de manière satisfaisante, aussi bien au plan de l’assiduité qu’à celui de la communication interculturelle. L’écart entre les deux cultures en présence, notamment en ce qui concerne la culture d’apprentissage, constituait un véritable défi : l’article montre comment certains écueils ont pu être surmontés et tente de modéliser les solutions adoptées. Après un cadrage théorique qui rappelle certaines difficultés de la communication interculturelle et de la télécollaboration, il aborde trois dimensions importantes des échanges en ligne, en mettant l’accent sur le rôle joué par les coordonnateurs : la recherche d’une participation régulière, la présentation réciproque d’éléments culturels concrets par les étudiants, la gestion des positionnements et de la dimension socio-affective des échanges.

Année : 2007

Mots clés : communication médiatisée par ordinateur, communication interculturelle, culture d’apprentissage, éthos communicatif, projets en ligne


Accompagnement d’une formation asynchrone en groupe restreint : modalités d’intervention et modèles idiosyncrasiques des tuteurs

Jean-Jacques Quintin

La recherche expérimentale que nous avons menée vise à saisir les effets de différentes modalités d’interventions tutorales (MiT) sur le travail effectué à distance par une centaine d’étudiants réunis en groupes restreints (trois par équipe). Ces modalités ont été élaborées en considérant les dimensions d’intervention qui participent à l’accompagnement tutoral, soit les composantes pédagogiques (P), socio-affectives (S) et organisationnelles (O). Complémentairement à ces trois MiT ciblées sur les dimensions S, O ou P, deux modes d’intervention tutorale non ciblés ont été intégrés en guise de modalités de référence : une MiT réactive et une MiT proactive non ciblée. Nous nous proposons, à l’occasion de cette présentation, de saisir la singularité de chacune de ces modalités dans la manière dont elles ont été appliquées par les tuteurs et de cerner les modèles d’intervention propres à chacun d’entre eux (modèles idiosyncrasiques).

Année : 2007

Mots clés : tutorat - formation à distance - forum - groupe restreint - expérimentation- analyse
de contenu - modèle idiosyncrasique
Enregistrer un commentaire