vendredi 3 juin 2011

(Re)découvrir tuteurs à distance et métacognition


La métacognition est un des plans de support à l'apprentissage à investir par les tuteurs à distance. Permettre à l'apprenant de se connaître comme apprenant, d'identifier ses forces et faiblesses, de déterminer des pistes d'amélioration de ses stratégies cognitives, de s'autoévaluer sont autant d'objectifs qui suscitent des interventions de la part des tuteurs.


Toutefois, la prise de distance permettant le regard réflexif sur sa pratique n'est pas à réserver aux seuls apprenants et les tuteurs à distance gagneraient à examiner leurs pratiques tutorales afin de les améliorer. Il va de soi, qu'en agissant ainsi, ils développeraient une perception plus concrète de la métacognition dont ils pourraient ensuite faire bénéficier les apprenants qu'ils accompagnent.

Ci-dessous, la liste des principaux billets de ce blog qui ont traité de la métacognition :

Extrait du billet "Comment le tuteur à distance peut agir sur la motivation des apprenants ?" où il est également question de métacognition


Favoriser la métacognition de l'apprenant afin qu'il se connaisse mieux comme apprenant lui permet d'augmenter son autonomie (cf. mon texte "Autonomie et métacognition des apprenants à distance" In Chroniques et entretiens, p. 37 pdf) et d'identifier plus facilement ce qui le motive à se former. Agir de manière autonome, c'est-à-dire prendre la main sur son apprentissage renforce sa motivation et lui permet de mieux se connaitre en particulier en s'auto-évaluant. Le fait d'avoir une plus grande perception de sa motivation amène également l'apprenant à développer son autonomie et à entreprendre des activités métacognitives telles que la tenue d'un journal de formation.


Enregistrer un commentaire