mardi 6 avril 2010

Un numéro de Tutorales en préparation : votre avis nous intéresse !



Un prochain numéro de la revue Tutorales est actuellement en cours d'élaboration. Il a pris corps au sein du groupe Facebook de t@d et a pour objectif que des tuteurs à distance témoignent de leurs pratiques.


Le processus qui a été choisi comprend les huit phases suivantes :
  1. Constitution du groupe ;
  2. Inventaire des questions qui serviront de trame aux témoignages ;
  3. Publication de cette liste de questions afin de recueillir réactions et commentaires ;
  4. Finalisation des questions qui tiendra compte des commentaires et réactions recueillis ;
  5. Formulation des réponses aux questions par les tuteurs-auteurs ;
  6. Relecture commentée par le directeur de la publication ;
  7. Assemblage du numéro et dernières modifications des auteurs ;
  8. Finalisation et diffusion du numéro.
Nous en sommes à la phase 3 et chacun de vous est invité à commenter la liste de questions suivante.

Question 1
Vous exercez actuellement des fonctions tutorales. Pouvez-vous dans un premier temps nous indiquer ce qui a été déterminant pour vous préparer à cette activité. Votre parcours de formation ? Vos autres activités professionnelles ? D'autres expériences ? Quelles ont été pour vous les sources principales de motivation pour devenir tuteur à distance ?

Question 2

Le tutorat est aujourd'hui pris de plus en plus en compte dans les dispositifs de formation à distance. Toutefois, il en existe une grande variété, du tout à distance aux formules mixtes. Ne pensez-vous pas que la forme du dispositif tout comme son contexte culturel influent sur la manière d'être tuteur et sur les interventions à réaliser auprès des apprenants ? Quelles sont les principales caractéristiques des formations dans lesquelles vous accompagnez des apprenants à distance ?

Question 3

Quelle est votre définition du tutorat à distance ? Comment situez-vous le tuteur à distance par rapport aux autres acteurs qui interviennent dans la conception et la diffusion d'une formation à distance : chef de projet concepteurs, experts du contenu, professeurs, médiatiseurs, techniciens... ?

Question 4

Les compétences demandées aux tuteurs sont larges et recouvrent différents domaines tels que le support pédagogique, méthodologique, technique, administratif, socio-affectif, motivationnel, métacognitif. Il est aussi fréquemment demandé aux tuteurs d'être l'évaluateur des apprenants qu'il encadre. A votre avis, est-ce qu'il est nécessaire pour être tuteur à distance d'avoir développé des compétences sur l'ensemble de ces champs ? Certaines vous paraissent-elles prioritaires ?

Question 5

L'émergence du "blended learning", dans lequel les séquences présentielles alternent avec des séquences d'autoformation sur ressources, des classes virtuelles et des activités collaboratives à distance, ne va t-elle pas, selon vous, entrainer une modification du rôle du tuteur ? Par exemple, dans ces parcours quelles sont les
spécificités du tuteur par rapport à un professeur ? Existe-t-il encore une place pour les tuteurs ou au contraire ne va-t-il pas revenir au professeur d'assumer les interventions tutorales ?

Question 6

Comment vous présentez-vous aux apprenants (parcours de formation, parcours professionnel, détails sur votre vie privée : famille...) ? Pensez-vous que votre présentation ou non-présentation aux apprenants puisse avoir un impact sur la qualité de la relation tutorale avec les apprenants ?

Question 7

La motivation des apprenants à distance est considérée comme un facteur déterminant de leur capacité à persévérer et à atteindre les objectifs d'apprentissage. Les institutions ont d'ailleurs souvent instauré le tutorat dans leurs dispositifs de formation à distance pour réduire les abandons. Quelles sont vos pratiques pour impliquer davantage l'apprenant dans sa formation et pour favoriser le maintien de sa motivation à un haut niveau ?

Question 8

Les concepteurs de parcours de formation à distance, tirant partie des possibilités des outils de communication tels que les forums, les wikis, les classe virtuelles, prévoient de plus en plus fréquemment des activités collaboratives entre apprenants. Quel doit être le rôle du tuteur dans ces activités ? Quelles sont les interventions que vous réalisez pour faciliter la composition des groupes, créer une dynamique de groupe, superviser les réalisations, gérer les éventuels conflits... ?

Question 9

Vous êtes amenés, pour vos interventions, à utiliser de nombreux outils de communication. Certains vous semblent-ils plus adaptés à la relation tutorale ? Quels sont ceux que vous utilisez le plus fréquemment pour apporter votre aide de manière individuelle et collective ? Quels sont les usages pédagogiques que vous avez du mail, du forum, du chat, du wiki, du blog, de la messagerie instantanée, de la classe virtuelle ?

Question 10

La vocation des tuteurs à distance est d'apporter aide et soutien aux apprenants tout au long de leur parcours d'apprentissage. Il n'en reste pas moins, que ces missions sont confiées aux tuteurs par une institution et qu'à ce titre ils doivent lui rendre compte de leurs activités. Comment cela se passe-t-il pour vous ? Sous quelle forme l'institution contrôle-t-elle vos travail ? Quels sont les obligations que vous avez envers votre employeur ? Sont-elles spécifiées dans un document contractuel ?

Question 11

Les fonctions de tuteur ne renvoient pas encore, à de rares exceptions, à l'existence d'un métier. En fait, un tuteur a très fréquemment d'autres activités professionnelles qui fondent son identité professionnelle. Quelles seraient, selon vous, les conditions nécessaires pour que les tuteurs à distance bénéficient d'un véritable statut professionnel ?

Question 12

Quelle est la question qui ne vous a pas été posée ci-dessus et à laquelle vous aimeriez répondre ?


Enregistrer un commentaire