vendredi 8 octobre 2010

Quelques unes des communications au programme de TICE 2010


Ci-dessous, les présentations de quelques communications au programme de TICE2010 (6 au 8 décembre 2010) qui s'intéressent de manière directe ou connexe au tutorat à distance



Combiner suivi de l’activité et partage d’expériences en apprentissage par projet pour les acteurs tuteurs et apprenants

Michel Christine, Lavoué Élise
Nos recherches ont pour objectif d’offrir des outils d’aide aux apprenants et tuteurs impliqués dans des activités d’apprentissage en projet en présence ou à distance. L’apprentissage par projet est souvent utilisé pour un apprentissage complexe (i.e. qui a pour but d’amener les étudiants à acquérir et développer diverses compétences et comportements). Ce type d’apprentissage repose sur le co développement, la responsabilité collective et la coopération, les apprenants étant les principaux acteurs de leur apprentissage. Ces formations reposent sur des organisations riches et complexes, particulièrement pour les tuteurs et il est difficile de mettre en oeuvre des stratégies pédagogiques innovantes. Notre propos, dans une démarche bottom-up, est (1) d’observer, selon des méthodes de Knowledge Management, une formation caractérisée par ces trois critères. La formation observée concerne l’apprentissage à la gestion de projet. Son observation nous permet de (2) mettre en évidence et analyser les problèmes vécus par les acteurs (étudiants, tuteurs, concepteurs) et de (3) proposer des outils capables de les résoudre ou les améliorer. Nous étudions en particulier la pertinence et les limites des outils existants concernant le suivi et le partage d’expérience. Nous proposons un résultat sous la forme de l’outil MEShaT (« Monitoring and Experience Sharing Tool ») et concluons sur les perspectives offertes par ces recherches.

La modélisation du tutorat dans les systèmes tutoriels intelligents
Jacqueline Bourdeau, Monique Grandbastien
Cette communication propose une synthèse et une réflexion sur le sujet de la modélisation du tutorat dans les systèmes tutoriels intelligents. Elle en précise l'origine et les défis, ainsi que les travaux réalisés et les tendances observées. On y aborde les questions de la caractérisation du tutorat, de sa définition, des sources de connaissances utilisées, et des techniques de modélisation. Une description des fonctions et des variables est proposée, ainsi que les hypothèses formulées et retenues pour implémentation et évaluation dans la conception des systèmes tutoriels intelli-gents. La question de l'adaptation, fondamentale pour les systèmes tutoriels intelligents, y est privilégiée.

L’effet de la modalité de constitution des équipes collaboratives sur la mémoire transactive
Sandrine Decamps, Christian Depover, Bruno De Lièvre
L’objectif de cette recherche est d’étudier la dynamique collaborative d’apprenants inscrits dans un dispositif de formation à distance à l’aide du double cadre de référence de la théorie de la mémoire transactive et des styles d’apprentissage. Pour ce faire, trois modalités de constitution d’équipes ont été expérimentées auprès de 180 apprenants impliqués dans deux activités collaboratives consécutives. L’analyse du système de la mémoire transactive révèle une influence positive de l’hétérogénéité des profils d’apprentissage au sein d’une même équipe, mais cette modalité de constitution des équipes s’avère surtout bénéfique pour les apprenants qui ont, au départ, un style d’apprentissage participatif par rapport aux apprenants caractérisés par un style d’apprentissage moins participatif.

Effets de la distribution de rôles selon le style d’apprentissage dans un environnement collaboratif à distance
Gaëtan Temperman, Bruno De Lièvre, Perrine Bossaert, Joachim De Stercke
Cet article présente un environnement d’apprentissage collaboratif à distance organisé autour d’une distribution de rôles spécifiques aux apprenants en fonction de leur style d’apprentissage. Nous y analysons l’efficacité de ce dispositif en prenant en compte la démarche mise en oeuvre par les apprenants, les progrès qu’ils ont réalisés et ce qu’ils nous disent concernant leur expérience d’apprentissage. Au niveau du processus d’apprentissage, nous observons que les étudiants qui endossent le rôle de coach interagissent davantage dans l’environnement collaboratif alors que le rôle de modérateur semble inhiber la participation des étudiants. En termes de performance, nos analyses montrent que les apprenants au profil fuyant (+ +) et endossant un rôle de théoricien semblent bénéficier d’un rôle cognitif qui les mobilise davantage. Nous mettons en effet en évidence un lien positif significatif entre la progression de ces « apprenants théoriciens » et leur engagement dans le dispositif de formation.

e-VAE M²EF : s’inter-accompagner à distance
Carrupt Romaine, Damarey Nathalie, Hedjerassi Nassira, KorankPriscilla, Pirot Marie-Clotilde, Santiago Anne-Valérie
Ce texte rend compte d’un projet-pilote de dispositif d’accompagnement à distance d’une demande de VAE pour un Master Métiers de l’Enseignement et de la Formation (M²EF) via une plate-forme collaborative. Nous présentons les résultats de l’enquête préalable que nous avons menée, les fondements pédagogiques et techniques qui ont présidé à la conception de ce dispositif. Nous avons développé une partie de ce dispositif pour son expérimentation auprès d’une dizaine de personnes, candidates potentielles d’un M²EF. Nous tirons les premières leçons de cette expérience pilote.

Enregistrer un commentaire