vendredi 16 janvier 2009

EPAL 2009 s'intéressera au tutorat à distance


Nous repoduisons ci-dessous la présentation du colloque EPAL 2009 qui se tiendra les 4, 5 et 6 juin 2009


Ce colloque s'intéresse à la formation en ligne (ou e-learning ), que celle-ci se déroule partiellement ou complètement à distance, l'accent étant mis sur les échanges en ligne. Il se fonde sur le présupposé socio-constructiviste qu'apprendre est un phénomène éminemment social : dès lors, les interactions humaines ne peuvent que jouer un rôle central.

Force est cependant de constater que de nombreuses formations accordent une place bien faible aux interactions en ligne : comme le montrent rapports et articles sur les Campus numériques français, c'est souvent la production et la mise à disposition des ressources numériques qui priment sur l'accompagnement et la communication pédagogiques. Pourtant, les technologies de l'information et de la communication autorisent des pratiques collectives potentiellement plus aisées à mettre en place et à encadrer qu'en situation présentielle : communication entre pairs par petits groupes, mutualisation des idées et pratiques au sein d'un groupe plus important, discussions et débats, production coopérative ou collaborative. Ce sont ces pratiques collectives qui seront au coeur du colloque, envisagées selon cinq angles en interrelation les uns avec les autres : l'angle de la conception , l'angle de l' instrumentation , l'angle du tutorat , l'angle des interactions entre apprenants observées dans des situations d'apprentissage collectif instrumenté, l'angle épistémologique, enfin, des méthodologies d'analyse de ces interactions . Une place toute particulière sera accordée au cas de l'apprentissage des langues à travers les réseaux, sans toutefois écarter la formation des enseignants ou des apprentissages dans d'autres disciplines, dès lors qu'est accordée une place importante aux échanges en ligne.


Parmi les thèmes traités :
  • la place et le rôle du tuteur dans les interactions, dans les apprentissages, dans l'autonomisation des apprenants, dans l'évaluation des productions ;

  • les interactions en ligne vues du côté des apprenants : dimensions socio-affective, socio-cognitive, socio-culturelle, établissement du lien social, communautés de pratique ;

  • les différentes méthodologies d'analyse des interactions (y compris multimodales), leurs objectifs. Le recueil, la délimitation, la présentation, la mutualisation des corpus.




Enregistrer un commentaire