lundi 3 décembre 2007

Le tutorat, élément de la politique de la ville dans les banlieues ?

Le tutorat, forme d'accompagnement, peut-il aider à résoudre la crise sociale des banlieues ? C'est peut-être lui demander beaucoup, mais il est certain qu'il peut contribuer à remettre de l'humain où il y en a besoin et en premier lieu à l'école.




Extrait de l'interview de Pierre Cardo (député UMP) accordée au journal l'Humanité.

Si nous voulons que demain soit meilleur qu’aujourd’hui, nous devons investir sur l’éducation. La mise en place depuis des mois, dans nombre de nos quartiers, des équipes de réussite éducative, démontre la justesse de cette réponse. Prendre en charge les enfants dès le plus jeune âge, détecter ceux qui rencontrent des difficultés, les aider à comprendre ce qui se dit et se fait à l’école, leur redonner le goût de l’école en les aidant concrètement par la mise en place de petits ateliers. Pour ces jeunes qui ont des difficultés dans l’apprentissage de la lecture, organiser le soutien scolaire à tous les niveaux, y compris au lycée, mettre en place un tutorat renforcé qui permet un accompagnement individualisé ou encore organiser des études surveillées, bref, plus d’humain, voilà les vraies réponses auxquelles tout le monde doit être partie prenante. Il faut permettre à l’école de devenir un lieu de vie choisi et non une contrainte.


Source : l'Humanité

Image dans son contexte original, sur la page francouais.hic.free.fr/.../3joursdefolie.htm
Enregistrer un commentaire