lundi 26 novembre 2007

Le tutorat en langage commercial

Quel est le discours commercial sur le tutorat des dispensateurs de formations à distance ? Afin d'initier les échanges que nous pourrions avoir sur ce thème, je reproduis ci-après quelques extraits tirés de fiches de présentation d'institutions sur le site Cursus.

Ces formules vous semblent-elles pertinentes ? Rendent-elles compte de vos interventions de tuteur ? Comment aimeriez-vous que l'on parle du tutorat ? Comment, à votre avis, ces arguments sont-ils rédigés et par qui ? Pensez-vous que les clients sont sensibles à de tels arguments ?

Comment votre institution parle-t-elle du tutorat à ses clients ?

Extraits
« Un assistant suit l'étudiant, répond à ses questions en ligne, lui soumet des exercices, des devoirs et lui apporte les réponses. »

« Un suivi régulier de l'apprenant est assuré par un professeur, ce qui constitue un des points forts de la méthode. Les tuteurs sont chargés de l'accompagnement et de l'évaluation des apprenants. »

«
L'entraîneur qui vous accompagne vous encourage et au besoin explique, corrige vos écrits et parle avec vous dans des discussions sur Internet. »

« Les professionnels de X répondent TOUJOURS avec empressement à l'étudiant qui a une question ou qui désire faire corriger un exercice. »

« Nos tuteurs chevronnés assistent les apprenants dans leur démarche d'apprentissage en leur offrant le support personnalisé dont ils ont besoin pour réussir leur projet d'études. »

« Chaque élève est confié à un seul et même professeur qui le suivra toute l'année. »

« Après l'inscription, le tuteur ou la tutrice vous assure d'un suivi personnalisé et le coordonnateur aux programmes vous assiste dans votre progression. »

Source de l'image : Globarep, le site de la BD "Les Commerciaux"

2 commentaires:

Moreno Christophe a dit…

Les formules citées par ces institutions témoignent du flou dans lequel nage la profession du tutorat. L'éternelle question qui se pose est: quelle est l'identité du tuteur?
Jusqu'à présent le tuteur a toujours eu dans sa définition une conotation liée à la protection dans l'encadrement. Un encadrement pas forcément bien défini mais qui laisse au sujet une marche de manoeuvre restreinte. Ce sujet qui peut être n'importe qui, est surveillé, modéré, guidé, rectifié, tout pour éviter la dérive par rapport au but initial. Le terme de tuteur est par conséquent le mot "fourre-tout" qui permet de rassurer l'apprenant dans sa démarche complexe qu'est l'apprentissage en mode "isolé".
Il n'est pas étonnant donc de voir diverses institutions utiliser le terme de tuteur pour décrire un ensemble d'actions visant à guider l'apprenant. S'il existait une formation de tuteurs qui pourraient endosser tous ces rôles, il ne s'agirait pas d'une simple formation mais plutôt d'un entraînement guerrier visant à transformer des tuteurs en surhommes "multi-tout".
Il est difficile de répondre à la question de l'identité du tuteur, sachant que plusieurs paramètres entrent en jeu.
Pour ma part, j'exerce le tutorat depuis trois ans pour une formation dont le but est de former de futurs professionnels de l'enseignement à distance. Le tutorat, je l'ai vécu comme apprenant et ensuite comme professionnel...si je puis me définir ainsi...!
Sans aucune formation au tutorat à part un cours d'une vingtaine d'heures nous présentant un aperçu de l'activité, j'ai d'abord "vécu" le tutorat dans ses difficultés organisationnelles et humaines.
De constats en analyses, j'ai pu définir les bases sur lesquelles j'allais développer mon activité. Dans un premier temps ce qui se dégage le plus c'est la notion d'homme à tout faire: expert contenu, administrateur plate-forme, conseiller en organisation, aide technique, soutien moral et affectif...et en réflechissant bien je me demandai si en dehors de cette formation je pourrais être aussi utile et performant. Tuteur pour la formation M2GAF signifie-t-il que je peux être tuteur pour une autre formation dans un autre domaine? Voilà la complexité du problème à résoudre; comment nous définir et quelles compétences réelles pouvons nous mettre en avant afin que l'on ne soit pas tout simplement l'homme à tout faire. L'isolement administratif, juridique, humain dans lequel nous sommes nous oblige à prendre des décisions. La formation dans laquelle j'opère, ne présente aucune charte du tuteur, laissant les apprenants imaginer les capacités multiples de ce super tuteur. Donc , oui ces institutions ont raison de présenter le tutorat de cet angle là, puisque c'est justement ce qui rassure et motive l'apprenant dans sa démarche d'apprentisssage.

Christophe Moreno
Online Tutor
Université Paul Valéry Montpellier III

Le blog de t@d a dit…

Merci Christophe pour ce témoignage qui mériterait davantage d'exposition sur ce blog que ne lui permet la fonction commentaire.

Un article ?