vendredi 7 mars 2008

Ressources sur le constructivisme

Giuseppe Arcimboldo, Le bibliothécaire, 1562

Il est aujourd'hui assez courant de voir certaines actions de formation se revendiquer du constructivisme ou de son dérivé le socio-constructivisme sans que pour autant les principes de base de cette approche pédagogique en soient respectés. Le tuteur engagé dans de telles actions, doit avoir la capacité à faire le tri entre le discours affiché et les pratiques qui lui sont demandées, reconnaître celles qui relèvent de l'approche constructiviste et celles qui empruntent à d'autres modèles pédagogiques. Ainsi, il pourra échapper à l'effet de mode, avec toutes ses dérives, qui est une des conséquences malheureuses de la diffusion et de l'influence grandissante du constructivisme. Contre le buzz, la réaction saine semble bien la prise de distance favorisant l'approfondissement par construction et reconstruction de ses connaissances.

Dans ce but, nous indiquons ci-dessous quelques ressources :

Deschênes et al. dans leur article Constructivisme et formation à distance retiennent les trois aspects suivants de la démarche constructiviste comme modèle théorique pour la formation à distance : 1) les connaissances sont construites, 2) l'apprenant est au centre du processus et, 3) le contexte d'apprentissage joue un rôle déterminant.

Ernst Von Glaserfeld, à l'instar de Paul Watzlawick et d'Heinz von Foerster, est un penseur et un auteur important du constructivisme. Il est possible de visionner, sur http://www.vonglasersfeld.com/, deux conférences, à dix ans d'écart, qu'Ernst Von Glaserfeld avait donné à l'université Laval, intitulées respectivement : Quelques aspects du constructivisme et Constructivisme radical et enseignement.

Dans ces vidéos et en particulier à la fin de la seconde, Ernst Von Glaserfeld évoque plus précisément quelques éléments à tirer du constructivisme pour l'éducation : aménager des activités permettant de mobiliser l'intérêt des élèves et de provoquer la pensée des élèves, ce qui suppose que l'enseignant soit persuadé que les élèves peuvent penser. S'interdire de dire aux élèves que leurs résultats sont faux mais reconnaitre l'effort qu'ils ont effectué pour y arriver. Faire en sorte que les élèves prennent confiance en eux, ce qui constitue le préalable à leur motivation.

L'invention de la réalité, Contributions au constructivisme, 1981. Plusieurs auteurs sous la direction de Paul Watzlawick, notamment Ernst von Glasersfeld et Heinz von Foerster, trad. Seuil

Constructivisme et éducation. Revue des sciences de l'éducation. Numéro thématique, vol. XX, n°1, 1994

Le constructivisme de Jean-Louis Lemoigne. 3 tomes : Les enracinements (2001) ; Epistémologie de l'interdisciplinarité (2002) ; Modéliser pour comprendre (2003). L'Harmattan

Autres références sur le constructivisme sur Wikipédia


Enregistrer un commentaire