lundi 17 septembre 2007

La médiation humaine au service de la remédiation

Proposé par Faouzia Messaoudi,
enseignante de FLE et tutrice à distance,
Coordinatrice de projet TICE,
Direction du Programme GENIE pour la généralisation des TICE au Maroc


Ma contribution est un compte rendu d’expérience d’intégration des TIC dans l’enseignement secondaire. Il s’agit de la conception et de la mise en place d’un dispositif de formation à distance du type « présentiel enrichi » prenant appui sur la plateforme ACOLAD (développée par l’ULP de Strasbourg). L’objectif du tutorat en ligne est d’aider les apprenants à remédier aux difficultés d’apprentissage et de relancer leur motivation à travers des échanges synchrones et asynchrones.

Nous avons donc cherché à améliorer notre soutien pédagogique en pensant à un dispositif de formation à distance du type « présentiel enrichi ». Aussi, le type de soutien adopté dans notre dispositif vise l’atteinte des objectifs de l’activité de formation et le développement de l’autonomie de l’apprenant. Cette opération de soutien devrait satisfaire trois aspects (Dionne et al. 1999) :

  • Cognitif : concerne le traitement des informations du domaine conceptuel (connaissances de l’activité de formation) ou encore les aspects méthodologiques (capacités ou habiletés mentales pour réaliser les tâches proposées), ou technique (environnement technique);
  • Socio-affectif et motivationnel : touche les attitudes et sentiments dans une dimension sociale, la motivation étant un état dynamique dépendant de la perception qu’a l’individu de lui-même et de son environnement et qui lui permet de s’engager dans une action.
  • Métacognitif : porte sur le contrôle conscient par l’apprenant de son fonctionnement cognitif et le processus d’auto-régulation. Cette connaissance lui permet de s'ajuster à la complexité de certaines tâches.

DESCRIPTION DU PROJET

Public cible : Candidats au baccalauréat

Idée mobilisatrice :
Stimuler et re-motiver les apprenants pour le français à travers l’accompagnement à distance pour enrichir les cours en présentiel.

Définition des objectifs du tutorat :

  • Re-motiver les apprenants pour le français ;
  • Consolider leurs connaissances de base en littérature ;
  • Leur assurer une remise à niveau en littérature ;
  • Remédier à leurs difficultés d’apprentissage ;
  • Permettre une appréhension de la langue en contexte.

Modalités de déroulement :

La formation que nous avons proposée est plutôt du type présentiel enrichi. En effet, les cours mis en ligne s’inspirent du programme officiel de littérature au lycée Marocain, mais il sont dispensés entièrement à distance en guise de remédiation et de soutien à des apprenants en difficulté.
L’inscription, les séminaires, la prise de connaissances avec les contenus du cours, la réalisation des activités prévues dans les situations problèmes ainsi que le suivi pédagogique sont fait complètement à distance via la plateforme Acolad. Seule la partie de la prise en main de la plateforme a eu lieu lors d’un regroupement présentiel en début de la formation afin de familiariser les apprenants avec l’usage des différents outils.

Scénario pédagogique adopté:

S’étalant sur une durée de deux semaines par module, il comprend deux principales étapes :

  1. Dans un premier temps, le cours est mis à disposition des apprenants sur la plateforme ACOLAD. Il est à télécharger et à découvrir d’une façon individuelle. L’apprenant devrait ainsi s’approprier les notions théoriques et les réinvestir lors de la réalisation des activités proposées, notamment celles individuelles.
  2. Il s’ensuit une phase d’apprentissage socioconstructiviste à travers la réalisation d’une activité collaborative par équipes. La collaboration souhaitée prendra appui sur des rencontres synchrones non tutorées, sur la lecture des documents des pairs ainsi que sur l’apport des réflexions personnelles des apprenants et la confrontation de leurs opinions respectives.

Présentation du rôle du tuteur et des outils de tutorat:

Dans une formation à distance, l’obligation principale du tuteur est d’être toujours disponible pour clarifier un point de méthodologie, de relancer sans cesse l’intérêt et l’activité des apprenants.
Précisons que la plateforme Acolad met à la disposition du tuteur des outils lui permettant de :

  • Echanger des messages avec les apprenants (mail, forum, chat, awareness,…) ;
  • Déposer ou recevoir des documents (espaces de dépôt de document, de dépôt de séminaire, les archives,…) ;
  • Evaluer le travail des apprenants par des documents d’évaluation (documents personnels et documents de travail de l’équipe, document de synthèse de séminaire transversal, dossier de présentation du projet et copies des examens sur table).

Les tâches tutorales assurées durant la formation :

  • Animer dans l’ordre les réunions synchrones de démarrage des activités ainsi que la troisième réunion destinée à la régulation du travail des apprenants avant le dépôt final;
  • Expliciter le travail attendu et son organisation et s’assurer de la compréhension du cours et des activités (en synchrone et en asynchrone);
  • Réaliser le compte-rendu de chaque réunion synchrone;
  • Provoquer les échanges sur le forum;
  • Contrôler les activités des apprenants;Assurer un soutien psychologique et motivationnel au cas où un apprenant à des problèmes qui entravent l'avancement du groupe;
  • Organiser des réunions synchrones à participation limitée, en cas de besoin, pour relancer un apprenant ou une équipe et répondre aux questions soulevées;
  • Vérifier la participation individuelle des apprenants : leur assiduité, quantifier les échanges et évaluer leur qualité;
  • Lire les travaux déposés et fournir des feedbacks intermédiaires.

Bilan et conclusion :

Le projet a permis de mettre en valeur l’apport de ces technologies éducatives en tant que catalyseurs de motivation, d’interaction et de collaboration. En effet, les sociabilités engendrées en ligne ont contribué très efficacement à l’apprentissage. Les résultats obtenus sont satisfaisants à différents niveaux : cognitif, pédagogique et métacognitif. De même que l’expérience a montré comment le recours à la médiation et à la médiatisation peut aider à surmonter certains obstacles pédagogiques et comment une formation présentielle enrichie par des séances à distance peut captiver les apprenants en difficulté et les pousser à acquérir de nouvelles connaissances.

Concernant l’apport de l’accompagnement pédagogique assuré, les appréciations positives des apprenants quant au tutorat proactif et réactif du tuteur confirment l’idée que la médiation humaine est nécessaires pour compenser les manques et relancer la motivation des apprenants. Il représente, de ce fait, la pierre angulaire de la formation à distance puisqu’il permet de soutenir, de motiver et de relancer les apprenants. Sans un tutorat bien mené, les apprenants sentiraient lourds les aléas liés à la FAOD.

Par ailleurs, cette expérience a montré encore une fois que si l’on utilise les technologies nouvelles en misant sur leurs possibilités, l'enseignant est amené à agir, auprès des élèves, comme un animateur, un « facilitateur », un médiateur, un guide dans la découverte et la maîtrise progressive de connaissances, de compétences et d'attitudes. Ainsi, l'enseignant doit envisager de moins en moins le savoir comme un ensemble de connaissances à transmettre et de plus en plus comme un processus et une recherche continue dont il partage avec ses élèves les difficultés et les résultats.

Enregistrer un commentaire