mercredi 12 septembre 2007

Tutorat et rapid e-learning



Aujourd'hui, j'ai participé à un jury évaluant les mémoires de stages en entreprises d'étudiants ayant complété une licence STIC « chef de projet junior multimédia » avec option conception de formation en ligne. Plusieurs de ces étudiants ont effectués leur stage dans des entreprises de e-learning réputées sur le marché français, des plus sérieuses jusqu'à celle dont je tairai le nom par charité (mais faut-il l'être réellement, charitable ?) et dont l'effectif est constitué à 90% de stagiaires...

Dans tous les produits de formation présentés, un grand absent : le tutorat. Il est vrai qu'à l'heure du rapid e-learning l'accent est davantage mis sur la production du contenu au détriment d'une scénarisation pédagogique intégrant le facteur humain. Il est vrai aussi que beaucoup de produits de e-learning ne sont pas des formations mais tout simplement de la communication d'informations habillée de QCM pour vérifier que le message a bien été réceptionné. Aussi, je suis ressorti assez perplexe sur les rapports entretenus par le rapid e-learning avec le tutorat.

Adrien Ferro dans son texte « Des ressources (en ligne) et des hommes 2 – L'ère du rapid e-learning » http://ressources.algora.org/virtual/30/Documents/pdf/rapidlearning_1104.pdf précise bien que le rapid e-learning n'impacte que les 3 premiers axes qu'il a identifié précédemment http://www.centre-inffo.fr/Des-ressources-en-ligne-et-des,2270.html et non le 4e qui concerne ... « l'animation et le suivi en ligne ».

Il y a quelques années, Emmanuel Duplàa, Arnaud Galisson et Hugues Choplin posaient crûment la question suivante : « Le tutorat à distance existe-t-il ? » http://archiveseiah.univ-lemans.fr/EIAH2003/Pdf/n047-124.pdf

Ne faut-il pas réactualiser leur interrogation de cette manière : le tutorat existe-t-il dans le rapid e-learning ?


Dans l'attente de lire vos commentaires et témoignages...

Enregistrer un commentaire